Faire du vin à la maison : tous les trucs et les astuces pour réussir

de geier.it
vin maison
5/5
Votes de 1 personnes

Est-il si difficile de faire du vin à la maison ? Le processus est certes un peu long et nécessite d’une attention constante, mais il ne s'agit certainement pas d'une "mission impossible". Voyons comment s'y prendre et surtout comment échapper aux erreurs.

 

Comment faire du vin à la maison ? Les règles de base

La première étape consiste dans le choix des raisins pour la vinification. Trouvez le cépage que vous voulez transformer en vin et examinez-le attentivement. N'hésitez pas à jeter les grappes ou les raisins moisis : si on ne sélectionne pas soigneusement les raisins à traiter après la vendange on risque de ruiner irrémédiablement le résultat de tout le processus de vinification. Une fois que les raisins ont été sélectionnés et nettoyés, c'est le moment du foulage, qui brise les raisins et libère le jus. Après avoir éraflé les raisins, le jus obtenu, y compris les peaux, est recueilli dans un grand récipient.

Les étapes de la fermentation

A ce moment, il est temps de commencer la fermentation. Un vin, il faut le dire, peut commencer à fermenter tout seul, mais si vous ne voulez pas vous compliquer la vie, il est bon de lui fournir la bonne " étincelle " pour lancer le processus, c'est-à-dire des levures sélectionnées. Pour savoir quel type de levure utiliser, l'internet est une véritable mine de fabricants et de tableaux à consulter. Une fois que la levure a été ajoutée au jus, il est bon de la compléter par des substances azotées. La fermentation dure environ deux semaines et se termine lorsque la levure a consommé tous les sucres du jus et les a transformés en alcool. Le processus de fermentation est influencé par la température du lieu : plus il fait chaud, plus les levures vont " manger " avec appétit. Il faut penser à briser le chapeau de peaux qui se forme à la surface du jus deux fois par jour afin de ne pas interrompre l'oxygénation du moût.

Comment utiliser le pressoir et comment clarifier le vin ?

Après avoir placé le produit fermenté dans le pressoir, n'oubliez pas de ne pas exagérer. Le pressurage doit être doux et il faut éviter de presser les peaux à l'extrême, sinon le risque est d'obtenir un vin trop amer et exagérément tannique et astringent. Après le pressurage, le vin doit être transféré dans une grande bonbonne en verre, ce qui vous permettra de clarifier le liquide et de le préparer pour l’embouteillage. Pour obtenir un vin limpide et exempt d'impuretés, il faut le décanter plusieurs fois dans les bonbonnes afin d'éliminer facilement les sédiments déposés au fond. Pour tuer dans l'œuf les aigreurs ou les refermentations, vous pouvez ajouter - sans exagération - des comprimés de bisulfite.

L’embouteillage et la dégustation

Une fois le "test de goût" passé, il est enfin temps d’embouteiller le vin. N'oubliez pas d'utiliser des bouteilles très propres et d'opter pour des bouchons en silicone ou en aggloméré. Une fois la mise en bouteille terminée, laissez votre vin reposer dans un endroit sombre et frais pendant quelques mois avant de le déboucher.

La technologie : meilleur allié du travail dans le vignoble

Tout bon vin est le fruit d'une vendange soignée et professionnelle. Le tracteur à chenilles est idéal pour un travail rapide, efficace et sûr, même dans les vignobles en pente, s'il est équipé des bons accessoires. Geier est une entreprise spécialisée dans la production de tracteurs à chenilles en caoutchouc, équipés d'une large gamme d'accessoires pour travailler dans le verger et le vignoble avec un maximum d'efficacité et de précision.


Produits

Geier Serie 64
Série 64

Étroit et puissant.

Le Geier 64, encore plus de puissance sur l'espace plus reduit possible. Étroit comme le modèle 40 et la puissance du Geier 60. Équipé avec grand…

En savoir plus
Transporter Geier
Transporteur

Nous contribuons.

La vendange devient une expérience fascinante. Nos bac de transport et les bassines avec structure portante en forme de caisson garantissent la…

En savoir plus
Spollonatrice Geier
Intercep

Gestion du sol aujourd'hui: délicat et précis.

Indispensable surtout dans les vignes: notre intercep avec deux bras indépendants et têtes facheuses dans la partie frontale. Circuit électrique.…

En savoir plus